www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
de l'ill-bruche athlétisme lingolsheim (s2a/ibal)
Actualités
Une tribune pour un retour aux ligues d'Alsace
Commentez cette actualité
17 Novembre 2021 - ibal
Une tribune pour un retour aux ligues d'Alsace
Source site internet France 3 Alsace du 17/11/2021

Quatorze comités sportifs demandent le retour des ligues d'Alsace dans une tribune.

Une tribune a été signée par quatorze dirigeant(e)s de comités sportifs du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, et dévoilée ce mardi 16 novembre. Ses signataires demandent un retour aux ligues d'Alsace, disparues lors de l'émergence du Grand Est.

Du sport, oui, mais à un échelon plus local. Le retour à des ligues sportives d'Alsace (au lieu des actuelles ligues Grand Est qui ont émergé en 2016) est demandé dans une tribune dévoilée ce mardi 16 novembre.

Il y a quatorze signataires (tous les noms figurent dans la tribune visible dans le lecteur ci-dessous) qui "demandent d'avoir le choix". Le mouvement a été initié par le comité sportif du tennis dans le Haut-Rhin, présidé par Stéphane Thomann. "Le tennis a été le premier à faire la démarche, car nos clubs demandaient plus de proximité. C'est la même chose pour les autres disciplines, et je suis content que d'autres comités s'associent à cette démarche."

Il prend l'exemple de clubs de natation alsaciens qui n'ont pas participé aux compétitions interclubs qui ont eu lieu à Charleville-Mézières (Ardennes), à plusieurs heures de route de l'Alsace. "On fait ça dans l'intérêt du sport, on a besoin de ce lien de proximité." Le district de football d'Alsace, un mastodonte de 80.000 licencié(e)s, a rejoint le mouvement. Les yeux sont donc rivés sur la décision que rendra Noël Le Graët, qui dirige la Fédération française de football (FFF).

Car la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, ne s'est pas opposée à ce désir de ligues d'Alsace. Seulement et seulement si, c'est la condition, la fédération nationale de la discipline concernée donne son accord.

Continuer à jouer ensemble quand même

Il s'agit vraiment d'avoir le choix, et non pas d'une velléité sécessionniste, rassure Denis Oehler, qui dirige le comité sportif du basket-ball dans le Bas-Rhin. "On désire simplement retrouver notre championnat d'Alsace, car nos équipes avaient l'habitude de jouer ensemble. Les effectifs du Bas-Rhin et du Haut-Rhin représentent 60% des licenciés du Grand Est. Nous demandons donc un retour à une entité alsacienne, c'est plus raisonnable. Mais cela n'empêche pas, dans un second temps, que nous participions aux compétitions à l'échelle du Grand Est : nous ne sommes pas fermés à la grande région."

Lui aussi pointe les trajets demandés pour les compétitions interclubs. Et leurs coûts, alors que les comités sportifs départementaux manquent d'argent.
* * *

Le Collectif Sportif pour l’Alsace s’organise pour refonder nos ligues régionales.

Le 15 juin dernier, nous étions un certain nombre de représentants de disciplines sportives alsaciennes à signer un communiqué de presse demandant à nos élus de nous soutenir dans nos démarches spécifiques pour nous organiser en Ligues d’Alsace.

Quatre présidents de Ligues du Grand Est avaient répondu notamment que « seule une modification du nombre de régions par le législateur pourra permettre aux fédérations de créer de nouvelles ligues ». Or, cet argument est sans fondement, étant donné que la législation actuelle permet tout à fait de refonder des ligues à l’échelle de l’Alsace.

C’est pourquoi nous avons continué à travailler pour que dans le sport aussi, la « loi Alsace » soit appliquée et nous permette de retrouver la proximité et l’efficacité dont nous avons besoin. Avec l’appui de nos clubs, nous avançons « main dans la main » avec les élus de la CEA et au premier rang avec son Président, ainsi qu’avec nos Députés et Sénateurs dont le soutien unanime et constant est primordial pour nous. C’est suite à leurs interventions que le Directeur du Cabinet de Madame la Ministre déléguée chargée des sports nous a confirmé que: « L’esprit de la loi du 2 août 2019 était de permettre aux acteurs sportifs du territoire alsacien de déterminer l’organisation territoriale qui leur apparaissait la plus adaptée y compris en proposant la constitution d’une ligue régionale à l’échelon de la CEA. »

En conclusion, la Ministre a rappelé que le ministère chargé des sports n’avait « pas vocation à s’opposer à une demande motivée qui leur serait soumise par une fédération » pour la création d’une Ligue d’Alsace.

Des réunions sont intervenues à l’initiative de la Collectivité Européenne d’Alsace, dans le Haut-Rhin et dans le Bas-Rhin; échanges qui se sont poursuivis avec l’ensemble des disciplines sportives alsaciennes. Si certaines n’ont pas exprimé de volonté particulière de modification de leur organisation, les signataires de la présente se sont déclarés intéressés voire déterminés à revenir à une Ligue d’Alsace dans leur discipline.

Il est apparu de manière très claire que, quel que soit le choix de la discipline concernée, la volonté des « acteurs sportifs du territoire alsacien » devait être respectée. Dès lors que le processus démocratique évoqué par Madame la Ministre déléguée chargée des sports est mis en œuvre, et que les clubs se sont prononcés de manière claire et non équivoque, rien ni personne ne doit pouvoir y faire échec.

C’est pourquoi, nous, représentants du monde sportif associatif alsacien, demandons à Madame la Ministre déléguée chargée des sports et au-delà à Monsieur le Premier Ministre de s’assurer de l’effectivité de la loi Alsace et du   respect des choix des clubs alsaciens lorsqu’ils se sont démocratiquement exprimés sur l’opportunité d’une organisation en Ligue d’Alsace.

L’avenir du sport alsacien est en jeu.

André HAAS : président du CD 67 Tennis
Stéphane THOMANN : président du CD 68 Tennis
Michel AUCOURT : président du district Alsace de Football
Bernard FLESCH : président CD 67 Rugby
Sandrine BERRA : président CD 68 Rugby
Roland BOHN : président du CD 67 Handball
Thierry KEGLER : président du CD 68 Handball
Didier MAYER : président du CID d’Alsace Aikido, Aikibudo et Associés
Laurent SOLHARD : président du CD 67 Savate et Boxe française
Rachel ACKERMANN : présidente CD 68 Savate et boxe Française
Michel SALOMON : président du CD 67 Golf
Albert KOFFLER : président du CD 67 Athlétisme
Denis OEHLER : président du CD 67 Basket

* * *
les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
26/07 >
24/07 >
20/07 >
17/07 >
12/07 >
08/07 >
03/07 >
30/06 >
27/06 >
23/06 >
20/06 >
19/06 >
15/06 >
14/06 >
12/06 >
10/06 >
08/06 >
06/06 >
05/06 >
04/06 >
Prochains rendez-vous

Samedi 3 septembre 2022
VENDENHEIM
5ème Relai de la Patate
en savoir plus -


Dimanche 4 septembre 2022